Complètement marteau

, par  Pascal , popularité : 16%

C’est à ses outils que l’on reconnaît un bon ouvrier

Le marteau est un outil qui, par percussion lancée, sert à former, à enfoncer et à frapper. Il forme un métal à froid ou à chaud ; il enfonce des clous, pointes, broquettes, crampillons, broches, etc... Il frappe aussi sur un outil ou une matière.

Le marteau est fait d’une tête et d’un manche. La tête est constituée d’une masse métallique. Elle agit par inertie, augmentée par la longueur du manche et celle du bras du manipulateur. Un bon marteau est conçu pour que la prise en main corresponde au centre de percussion.

Parfois on entend parler d’un marteau de bois ; c’est une expression purement professionnelle. Cet outil sert au formage chez les chaudronniers en instruments de musique.

Dans les autres métiers, nous parlons de maillet. Le manche et la tête du maillet sont en bois, en caoutchouc ou en matière synthétique, selon le travail à réaliser.

Mon apprentissage de chaudronnier m’a fait connaître de nombreux marteaux spécifiques. De par la matière à mettre en œuvre, leurs formes et leurs tailles sont multiples. J’ai commencé à les voir avec un certain regard ; j’éprouve pour les marteaux une admiration qui, au fil du temps, me fait vibrer chaque fois j’ai l’occasion d’en tenir un. L’émotion est encore plus grande s’il est différent de ceux qui composent ma collection de plusieurs centaines de modèles.

La prise en main du manche confère à la main et à l’avant bras une puissance que je ne ressens pas avec un autre outil à main.
Cette force se prolonge jusqu’à l’épaule lorsque le marteau est de taille supérieure. Et si, pour frapper, il faut donner au mouvement descendant une impulsion, celle-ci augmente le poids de sa masse et accélère sa vitesse. Cela, je l’ai ressenti notamment dans les travaux de forge.
La sensation est à peu près identique lorsqu’on burine du métal, ou qu’on fait des travaux de démolition à la pointerolle. On la retrouve encore lorsqu’on ébauche de la pierre brute.

Dans mon enfance, comme tous les jeunes de la campagne, j’avais déjà vu quelques marteaux, utilisés pour diverses activités. Mais je n’avais pas vraiment été attiré par cet outil, hormis par ces petits marteaux qu’utilisait parfois mon père. Il était bonnetier en bas nylon sur métier rectiligne. Il s’en servait pour redresser les talons des aiguilles à monter sur les platines. J’en parlerai en temps venu : le marteau est un sujet vaste. Il me faudra plus d’une page pour vous faire partager ma passion pour cet outil dont aucun humain ne peut se passer sur notre planète. (à suivre…)

Pascal

Navigation

AgendaTous les événements

juillet 2019 :

Rien pour ce mois

juin 2019 | août 2019

Annonces

Sites favoris Tous les sites

14 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

  • Rencontre départementale

    Le 15 février 2018, les Présidents des 12 "Outil en Main" de l’Aube, accompagnés de quelques (...)

  • Rencontre...

    Le 19 janvier 2017, les Présidents des Associations de l’Outil en Main de l’Aube, de la (...)

  • Sur Twitter

    Après Facebook, c’est sur Twitter que vous pouvez également suivre l’Outil en Main de Troyes : (...)