André, nous éclaire… l’atelier Électricité

, popularité : 9%

C’est à l’aide de plans et de schémas que l’électricien réalise dans son intégralité l’équipement électrique d’appartements, maisons individuelles et aussi de bâtiments industriels et commerciaux.

Il passe des quantités de câbles ou de conduits recevant divers fils conducteurs, pose des appareils de commande, d’éclairage et de chauffage et raccorde le tout à un tableau général de distribution équipé de disjoncteurs.
Il peut intervenir aussi dans les courants faibles : alarmes, portier audio-vidéo, portail)

L’électricien rénove également les anciennes installations en les mettant aux normes actuelles : norme NFC 15-100 concernant les installations intérieures à partir du disjoncteur général du distributeur (Erdf).

Il doit être méthodique, organisé (repérage des câbles), consciencieux dans la qualité de ces raccordements (bon serrage des connexions). Il doit également veiller au bon isolement des conducteurs et à leur protection afin d’assurer la sécurité de l’utilisateur.

Il doit connaître les lois générales de l’électricité, la bonne utilisation du matériel (section des conducteurs, choix des protections). Il doit faire preuve de logique et savoir appliquer les lois de l’électricité lorsqu’il est confronté à un dépannage. La sécurité comme dans tous les métiers est de rigueur. L’électricité est une énergie invisible d’où son danger. Il doit donc prendre toutes les mesures de sécurité lorsqu’il intervient sur des installations en service.

Atelier électricité

A l’Outil en Main les enfants travaillent sur des maquettes qui simulent une vraie installation mais alimentée par une tension de sécurité (12 volts).

André Lafille, animateur de l’atelier Électricité

Navigation

AgendaTous les événements

Annonces

Brèves Toutes les brèves

  • Comme des "Pro"

    Notre nouvel atelier tissage s’étoffe avec l’acquisition d’un métier à tisser "pro".
    C’est grâce au (...)

  • un Nouvel atelier

    Début juillet, trois bénévoles de l’Outil en Main de Troyes étaient dans les locaux de l’Outil en (...)